Accueil » Blog Ton Monde » Anna : « quelque chose d’à la fois unique et formidable »

Anna : « quelque chose d’à la fois unique et formidable »

Rédigé le 22 Décembre 2008 par Julien 1 commentaire Posté dans Paroles d'engagés Permalink

Anna, peux-tu nous parler de tes deux expériences humanitaires sur le terrain ?

Avec plaisir ! Ma première expérience remonte à 2006. Je suis partie deux semaines à Madagascar, au sein d’une association franco-espagnole qui s’appelle Bel avenir. Cela faisait 6 ou 7 ans que je voulais vivre ce genre d’expérience, et l’occasion s’est présentée de partir grâce à un ami. Bel avenir travaille dans le sud de Madagascar, près de Tuléar. Ils conduisent beaucoup de programmes de développement socio-économique, et ils ont notamment construit une école pour y éduquer les enfants qui travaillent dans les salines. A cette école est attachée une colonie de vacances sur la côte de l’île, qui accueille une quarantaine d’enfants entre 8 et 10 ans. C’est là bas que j’ai travaillée en tant qu’animatrice pour ces enfants.

Ma deuxième expérience remonte à 2007, toujours au sein de l’association Bel avenir. Je suis cette fois parti au Cambodge, où l’ONG a construit un centre pour les familles de la rue. L’ensemble de la famille est logée pour un an au sein de ces centres, où l’on apprend aux parents des métiers techniques tandis que les enfants sont envoyés à l’école. Je suis resté trois semaines au sein de ce centre, alternant des activités avec les enfants et des tâches plus administratives. 


Quelles motivations t’ont poussée à t’impliquer dans chacune de ces missions ?

J’avais vraiment envie de consacrer mon temps libre à faire avancer une cause particulière. Utiliser ce temps à ma disposition pour aider. J’ai toujours eu une sensibilité forte vis-à-vis des enfants, j’ai donc fait le pari que ces missions me conviendraient parfaitement. Et je n’ai pas été déçue. Tu te sens tellement bien quand tu donnes. Il y a quelque chose d’à la fois unique et formidable quand tu as l’occasion de te dédier complètement à quelqu’un d’autre. Non seulement tu as conscience d’aider cette personne qui en a besoin, mais en plus tu oublies tous tes problèmes quand tu es en train d’aider. Tu donnes ce que tu as, et tu n’attends aucune contrepartie, car ils n’ont rien à t’offrir ! C’est un sentiment rare, et qui fait vraiment du bien.

Vivre ce genre d’expériences, c’est également revenir en réalisant que la vie n’est pas partout celle qu’elle est censé être. J’ai grandi en pensant que la vie c’était travailler, se marier, avoir des enfants, aller au cinéma, mais pour des centaines de millions de personnes, la vie c’est simplement survivre, au quotidien. Alors si nous pouvons modifier notre quotidien si parfaitement planifié pour aider ces personnes qui n’ont jamais connu une vie aussi sécurisée, pourquoi hésiter ?


De retour à Paris, comment maintiens-tu ce niveau d’engagement ?

Je finis en cours du soir un master sur la gestion de l’humanitaire. J’ai dans l’idée de prendre une année sabatique dans un futur assez proche, et de répéter mon engagement sur une durée plus longue.  En attendant, je donne des cours de français à des femmes d’origine étrangère qui ont besoin de maîtriser notre langue pour s’insérer économiquement. Ce ne sont que quelques heures par semaine, mais cela nous apporte déjà beaucoup. A elles, comme à moi !

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à souscrire au fil RSS de notre blog.

1 commentaire

Gravatar visiteur
Kunku
05 Jun 2012

desmotsfortsAvant on culminait les monts inseisisablas, les contre9es te9ne9breuses des hanches du dictionnaire..e0 s’y perdre, e0 s’y baigner, e0 s’y noyer l’e8re irrespirable, l’air irreme9diable faisait qu’endolorir nos peines sale9es, de larmes, mortelles, et dispatche9es dans le ne9ant.ton ego comique et diforme, a toujours fait mentir tes le8vres tumultueuses tes doigts une bouche vide de rien, de paroles aphones, et insense9es que j’ai tant aime9es, que j’ai tant aime9es tes mains, cruelles, et ingrates, toujours plus poignantes, toujours plus touchantes Ton rire, un supplice meurtrier une esquisse des nuits intangibles et fe9briles.Ton regard et ta voix des me9dicaments, invendables, concupiscients dissidents, et absents.un naufrage, un refuge, une auberge innocente et pendante d’indolence.Ta jeunesse, un fardeau, qui t’oublie dans des rides interdites et ste9riles.Me9nopause pre9coce d’un enfant avorte9 par l’amour de9pendant.Des penchants insolites sur ta peau incorpore9 de merveilles e9phe9me8res et gratuites.Ta nature, un torrent, un volcan, e9tonnant, de9routant.emportant avec elle tout un peuple, tout un peuple t’inventant.juste pour toi

Rédiger un commentaire

(obligatoire)
(optionnel, ne sera pas affiché)
(optionnel)
(obligatoire)
(obligatoire)

Blog Ton Monde

Flux RSS du blog Ton Monde

Découvrir, comprendre, approfondir...
Déposer un autre regard sur la réalité du monde

Les derniers articles

Rubriques

Navigation

Naviguer à travers les articles en sélectionnant le mois souhaité.

2020

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2019

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2018

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2017

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2016

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2015

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2014

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2013

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2012

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2011

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2010

0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2009

3 9 13 11 10 3 6 1 3 1 3 1
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc

2008

0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 4 4
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep Oct Nov Déc